J'ai préparé ce velouté sans conviction, parce que l'association poires / girolles me paraissait un peu étrange... Et en fait, wahou, un délice! C'est moelleux, tendre (texture dûe à la poire, sans doute) et très parfumé (les girolles sont incomparables). L'huile de noisette et la petite pointe de miel soulignent ce mariage étonnant des délices d'automne. La meilleure soupe que j'ai mangé depuis un moment, sans doute parce que je commençais à me lasser des "classiques".

A servir dans un grand bol pour une version "soupe réconfortante", ou pourquoi pas en amuse-bouche pour une entrée chic, saupoudrée de copeaux de foie gras?

De toute façon, les soupes c'est krobon.


Velouté aux délices d'automne : poires et girolles, parfumées à l'huile de noisette

soupegirollespoire

Ingrédients (2 bols moyens)

- une grosse poignée de girolles
- deux poires bien mûres (ou une très grosse)
- un demi oignon blanc
- un demi-cube de bouillon de légumes
- un filet d'huile de noisette
- une larme de miel
- sel, poivre
- une cuillère à soupe de crème fraîche

Emincez l'oignon et faîtes-le fondre doucement dans l'huile de noisette pendant quelques minutes. Ajoutez une mesure d'eau bouillante, diluez le cube de bouillon et laissez cuire quelques minutes. Pendant ce temps, coupez les poires en gros morceaux en enlevant la peau et le coeur, et nettoyez les girolles (coupez les plus grosses en tronçons). Quand l'oignon est tendre, ajoutez les cubes de poires et de girolles, laisser mijoter un quart d'heure à vingt minutes (jusqu'à ce que les girolles soient tendres et la poire presque fondue).

Passez un coup de mixeur plongeur. Hors du feu, rectifiez l'assaissement (pas trop de sel à cause du bouillon, mais le poivre est essentiel), incorporez le crème fraîche et la larme de miel (pas plus car les poires sont déjà sucrées).

Servez chaud et dégustez emmitoufflé dans votre écharpe...