C'est la saison des figues fraîches... Froides, elles sont délicieuses. Mais rôties, quand elles commencent à gonfler et à caraméliser, elles sont encore meilleures.

Je propose ici une version en entrée, en les associant à leur traditionnel ami : le fromage de chèvre. Mais attention, pour le côté chic de l'entrée, pas question de disposer le fromage n'importe comment : la figue est en fait fourrée, ce qui lui donne un aspect très gourmand, et permet de faire un délicieux contraste entre le croquant de la peau caramélisée et le cœur fondant de la garniture. A servir sur une petite salade assaisonnée au vinaigre balsamique!

Choisir un fromage de chèvre demi sec pour que la figue se tienne à la découpe (et ça s'accorde mieux avec le sucré du fruit). On avait fait une version avec du chèvre frais pour comparer, c'était plus fade et ça coulait un peu trop...

figues_fourr_es_r_ties

Figues fourrées juste rôties

Pour quatre personnes

    - huit grosses figues (plus elles sont grosses, plus elles seront faciles à fourrer...) bien mûres
    - quelques noisettes concassées par vos soins
    - un filet de miel
    - deux crottins de chèvre demi-sec
    - poivre

Incisez les figues en quatre en prenant soin de ne pas couper la base. A l'aide d'une petite cuillère à café, retirer la chair. Mettez dans un bol avec le fromage écrasé et les noisettes concassées, ainsi qu'un peu de poivre (normalement pas la peine de salé si le fromage est fort). Fourrez généreusement les figues sans déchirer la peau.

Disposez-les dans un plat allant au four, recouvrez du filet de miel et faîtes cuire une quinzaine de minutes à 200°C (retirez quand les bords de la figue commencent à caraméliser).

Dresser sur un lit de salade assaisonnée au balsamique, avec pourquoi pas un triangle de pain toasté à l'huile de noisette?